Christian Ratel fait la pub chez les anglais avant d'aller au pub...

Christian Ratel fait la pub chez les anglais avant d'aller au pub...

Dans quelques jours se déroulera la XIIe édition du Grand Prix International de la Côte d'Opale (GPICO). Participant à l'évènement, je me ferai un plaisir de vous faire vivre la régate, ses préparatifs, la course, l'après course, les ambitions, et surtout la joie d'être sur l'eau. En attendant, petit retour sur les origines de cette aventure nautique se déroulant en Manche.

Nous sommes en 2002, année mythique dans le détroit franco-britannique pour le Yacht club Boulonnais. La présidence est gérée par un Jean François Demay encore jeune et dynamique, et grâce à son équipe qu'il sait galvaniser, le YCB est au sommet; avec l'organisation du prélude de la Solitaire du Figaro (ex course de l’Aurore), le club voit également Lady Ellen Mc Arthur naviguer sur Douce Folie 2, ses équipages remportent presque tous les prix ou s'adjugent les podiums, les régates des Islandais deviennent même le très disputé Islandais Globe Challenge, les glaces polaires ayant bien fondues grâce à Total, Esso, ExxonMobil, Shell, on navigue de plus en plus sur et autour du banc Toulet…. Bref, tout baigne sur Boulogne sur mer grâce à une équipe organisée et volontaire, prête à en découdre avec tous défis.

Et pourtant, la région ex Nord Pas de Calais Picardie (Hauts de France) fait figure de parents pauvres devant les évènements organisés sur les façades atlantique et méditerranéenne et je ne parle même pas de nos voisins suisses et la victoire d'Alinghi !

L'information du GPICO remonte jusque Ramsgate !!

L'information du GPICO remonte jusque Ramsgate !!

Mais devant l’enthousiasme, les qualités exceptionnelles de ses membres, leur volonté de faire vivre les plans d'eau au nord de la Bretagne, l’UNCL (Union Nationale pour la Course au Large) demande à la ligue des Hauts de France d’organiser un trophée Manche par l’intermédiaire de Géry Trentesaux lors d’une réunion au YCMN. A partir de là, les acteurs boulonnais entourés de membres des clubs de Gravelines et Dunkerque, se lancent dans l’organisation de cet événement afin de tenir la dragée haute aux diverses compétitions se déroulant sur l'autre partie du littoral français. Le temps de mettre tout en place, la 1ère édition se déroule en 2004 et le 1er départ de cette course, qui s'étend sur 3 jours, a lieu devant la rade de Boulogne sur mer qui voit plus de 50 voiliers prêts à en découdre sur la ligne de départ.

C'est donc cet évènement, qui fête cette année son 12ème anniversaire, que je vous rapporterai dès samedi. En attendant, profitez des beaux jours qui s'annoncent !

Une belle bagarre à la bouée lors du GPICO

Une belle bagarre à la bouée lors du GPICO

Retour à l'accueil