Il parait...

Il parait que l'aventure n'est plus au coin de la rue..
Il parait qu'une régate ne peut-être donnée quand il y a trop de vent..
Il parait qu'il n'y a plus guère qu'un Fastnet ou un Vendée Globe pour rencontrer plus de 30 nœuds en course..
Il parait qu'il y a 15 nœuds dehors, dixit Pierre-Jean avant la course. Il l'a lu, parait-il, dans l'œil torve d'un Goéland Boulonnais qui achevait, tranquille, de repeindre les pontons du bassin à flot..
Il parait même qu'il y a un vrai Marsouin (sisi!) qui se ballade sur la ligne de départ de l'Islandais pour saluer les 5 concurrents..
Il parait que, quand il y a déjà des claques à 27 nœuds dans la rade par vent de SE, on évite surtout de penser à envoyer un spi pour partir grand largue vers ATT, sous peine d'arracher quelques mousquetons d'écoutes, envoyant la voile battre la chamade sous le regard inquiet de l'équipage du mythique bateau rouge..
Il parait que lorsqu'on prend une rafale à 35 nœuds à bord d'un J109, on évite aussi d'aller border préventivement le solent juste avant ATT pour anticiper le bord de près vers Ophélie. A l'inverse de conditions plus calmes, le départ au lof est instantané, parait-il, et la grand voile a beau être choquée en très grand, il repart au lof sans hésiter, préférant se retrouver face au vent violent et à la mer creusée, sans plus d'erre ni de gouvernail, reculant même dangereusement vers la bouée.
Il parait même que Mistho a du déclencher 5 secondes de moteur par pure sécurité pour se tirer de ce mauvais engagement et faire basculer le bateau du bon côté, laissant ensuite passer Colbart, White Pearl et Atlantis miris pour enfin arrondir ATT correctement..
Il parait que le moteur est interdit en course..
Il parait que la sagesse et les 30 nœuds établis avec l'impossibilité de réduire la toile correctement à eu raison de White Pearl après la première marque..
Il parait que Colbart a, lui, bien anticipé le vent montant et à fait un magnifique louvoyage, parfaitement calé sous 2 ris et solent à 1 ris, passant en tête à Ophélie..
Il parait que Douce folie 2 est un bateau extraordinaire, grand voile haute et foc bordés à fond quoiqu'il arrive, fendant l'écume et faisant fi des plus violentes rafales..
Il parait d'ailleurs qu'il a une nouvelle arme de guerre, lui permettant de balancer plus de 300kg d'un coup au rappel..
Il parait qu'Atlantis Miris a été héroïque jusqu'au bout pour sa toute première régate, pour son baptême du feu devrait on dire, malgré un manque à viré, "le seul qu'il ne fallait pas rater" d'après Pierre-Jean..
Il parait que Mistho a fait un surf à 12 nœuds sous GV 1 ris et solent, dans le retour vers ATT, passant la bouée juste après Colbart et un peu avant Douce folie 2..
Il parait que la manche est une mer difficile, surtout avec du courant montant et 108 de coefficient..
Il parait que Colbart a fait deux erreurs, d'après Jean-Pierre, sur cet ultime bord, alors qu'il touchait du balcon avant la victoire. A la barre d'abord, en tombant un peu trop après ATT, puis, le vent étant redescendu dans les 25 nœuds, un renvoi du ris du solent difficile suivit d'un bord face au courant "qui fait mal", quand Mistho et DF2 ont continué à terre avant de virer vers la ligne..
Il parait que Mistho a conclu cette incroyable régate en 1h26m02s, suivie de Douce folie 2, 1h35m47s, puis Colbart, 1h42m16s et Atlantis Miris en 2h15m56s
Il parait que tout le monde était là pour boire un coup et qu'il faisait bon regarder les yeux salés et complices de ceux qui ont vécu quelque chose..
Il parait que c'est DF2, impérial malgré le spi, qui a remporté la timbale, suivi de Mistho, Colbart et Atlantis miris
Il parait que le moteur est toujours interdit en régate et que Mistho devrait peut-être être DSQ, c'est la course! :)
Il parait qu'il y a eu une sacrée régate au YCB dimanche dernier.
Il parait que c'était dingue et qu'on en parlera encore dans 20 ans...
Il parait que l'aventure n'est plus au coin de la rue...
Il parait...

Nous sommes toujours 3 à écrire et par souci de vous tenir informer, j'avais rédiger mon petit billet sur l'islandais de ce we. Cependant, mon cher ami Ferréol a été fortement inspiré et je ne pouvais pas ne pas vous rapporter son récit.

 

Retour à l'accueil