Boire de l'alcool pendant la grossesse nuit à la santé de votre enfant" : tel pourrait être demain le message apposé sur les bouteilles de vins et autres apéritifs.

 

Dès le 3 octobre,  toutes les bouteilles d’alcool devront comporter un message sanitaire à destination des femmes enceintes, soit sous forme d’un pictogramme explicite, soit sous forme d’une phrase d’information: La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant”.


L’alcool est une de ces molécules qui passe de la mère au foetus via la barrière placentaire, affectant ainsi le système nerveux central du foetus. Selon l’Inserm, entre 700 et 3.000 bébés naissent chaque année en France atteints d’un syndrome d’alcoolisation foetale (SAF) grave, responsable d'un retard de croissance, d’anomalies de la face et de handicaps comportementaux et cognitifs. Certaines régions telles que le Nord-Pas de Calais ou encore la Bretagne semblent plus particulièrement touchées. (Normal, étant donné l'importation massive légale et illégale de rhum d'origine martiniquaise, sans compter les soirées dans les clubs nautiques nordiques et bretons.... c'est pas de notre faute, si les occasions de faire la fête sont nombreuses.)


Quant aux consommations d’alcool épisodiques, elles ne sont pas exemptes d’effets sur le foetus. Une coupe de champagne, un verre de vin ou une bière, même occasionnel, sont à proscrire pendant les neuf mois de la grossesse. En effet, les risques de malformations sont majeurs au cours du premier trimestre de gestation (formation des organes vitaux et du système nerveux), et au cours des deuxième et troisième trimestres, l'alcool continuera de ravager l'organisme et pourra être à l'origine d'un retard de croissance et d'un accouchement prématuré sans oublier l'effet toxique sur les neurones, pouvant entraîner des altérations du développement psychomoteur, avec des troubles du comportement et un déficit intellectuel.

"D'ailleurs, l'alcool brûle les tissus de l'organisme et vous le sentez bien quand vous en buvez; quand vous
en buvez, ça pique. Alors que le vers solitaire... heu, non, pas le vers solitaire heu, heu, heu, le fer est
salutaire. D'ailleurs ne dit on pas: une santé de fer? hum?
Un homme de fer? hum?
un ch'min de fer?
hum?
Un mammifère? "
Causerie anti-alcoolique (Roger Pierre et Bourvil)

Rapidement et histoire de faire comprendre ce qui se passe: Lorsqu'une femme enceinte se retrouve avec 2g d'alcool dans le sang, ce sont 2g d'alcool qui se retrouvent dans le liquide amniotique. Bonjour la 1ère cuite, sans oublier que la gueule de bois du foetus va durer assez longtemps. A nous donc, professionnels de la santé, d'informer nos patientes, en leur demandant de ne pas creuser le trou de la sécu en ayant des comportements à risque pour leur progéniture.... enfin là y'a du boulot.

Donc, que ce soit régulièrement ou irrégulièrement, mesdames, la prise de boisson est à proscrire durant la grossesse, quant à vous messieurs, buvez pour deux, voire trois... le petit arrive et ça se fête.

Retour à l'accueil