La gastro-entérite...

En ces périodes festives où l'on espère se régaler devant les petits plats mitonnés avec amour, s'assoit à notre table une invitée peu recommandable...

La gastro-entérite est une inflammation de la paroi du tube digestif dont l'origine est le plus souvent virale ou bactérienne et dans de rares cas, parasitaire ou dû à une intoxication (champignons, poissons, médicaments).

Les principaux symptômes qui se présentent sournoisement et très rapidement sont vomissements, diarrhées, douleurs abdominales, mais également maux de tête, courbatures, fièvre et fatigue. Et même s'il n'est pas agréable de se vider par le haut et par le bas tout en maudissant ces petits êtres qui viennent vous titiller l'intestin, il faut vite reprendre du poils de la bête.


Vos selles liquides, nauséabondes, qui nécessitent un tirage de chasse d'eau courtois et diplomate pour le visiteur suivant et ces vomissements à répétition vident votre organisme de son eau et de ses sels. Il va falloir BOIRE (j'en vois certains qui disent... YES !!) mais non, pas d'alcool... de l'eau et des bouillons, tous liquides riches en sels et en sucres afin de compenser les pertes et éviter la déshydratation qui pourraient mener à des conséquences plus graves. Et ceci est d'autant plus vrais que vous êtes très jeunes (nouveau-né) ou très vieux. Se réhydrater, ok, mais il faut boire de petites gorgées pour ne pas vomir ce que vous venez d'ingurgiter.


Ensuite, même si l'appétit n'est pas là, essayer de manger de petites quantités sur la journée en privilégiant les féculents, les viandes, les carottes et tout ceci bien cuits, et proscrire les fruits et les légumes acides !!! de même que les aliments trop gras et les laitages (ce dernier pour les enfants... sauf si la maman allaite..)

Et si bébé est atteint... là attention. Car il se déshydrate plus vite qu'un adulte. Les signes flagrants de la déshydratation  chez le nourrisson seront la faiblesse, la sécheresse de la bouche, des cernes prononcées et les extrémités froides. Pour compenser ces pertes en eau et sels, demandez à votre pharmacien la petite préparation validée par l'OMS ainsi que d'autres molécules qui viendront aider à soulager les symptômes.

Ensuite, pour l'entourage, il va falloir prévenir la gastro. Ca passe naturellement par des mesures d'hygiène de base, c'est à dire lavage des mains après un passage au toilette, ou avant de préparer des aliments (et encore plus si vous préparez un biberon), surveiller la chaine du froid dans la conservation des aliments....


Maintenant, devant des symptômes mal supportés ou une persistance de ceux ci au delà de 5 jours voire une perte de poids anormale, ou la présence de sang dans les selles, allez consulter un généraliste !!! Votre médecin de famille demandera alors une prise de sang et une coproculture (examen des selles) permettant de vérifier une éventuelle infection bactérienne et vous recevrez alors un traitement approprié.
 

Que cette information ne vous empêche pas de vous réjouir en cette fin d'année.
 

Retour à l'accueil