Et voilà, 2008 s'achève pour moi dans des conditions estivales.... Laissant dans mon sillage la Nouvelle Zélande, mon voilier oscille, dans une des plus magistrales pétoles (mais j'ai connu pire....4h pour faire Caisson-Bassure), entre poursuivre le Vendée Globe et filer m'inscrire pour la Sydney-Hobart !!! Quelle horreur. J'avais passé ma semaine dernière à remonter les 9000 places perdues et grapiller sur mes adversaires et néanmoins amis de précieux milles, et voilà qu'après 36h sans accès au web, je me retrouve perdu dans une molle qui dure, avec près de 2000 places perdues au compteur.... grrrr

Décidemment, la météo nous joue des tours. On pourrait croire que les vents, stoppés par aucun obstacle dans ce Grand Sud glacial pourraient demeurer forts et constants, mais il s'avère qu'ils avoisinent les 5 noeuds. On se croirait au Grand Prix International de la Côte d'Opale. Soleil, vent faible, avec un "tripoteur" que j'entends crier: "woh les amis, il est temps de mettre en perce !!!" Je suis en train de saucissonner et de sortir la bouteille de rhum, tandis qu'à 200 milles devant moi, les potes sont sur les dents, à gîter dangereusement, sans risque de casse.... malheureusement. Ici, c'est la stratégie et non la chance qui intervient. Il faut être tout le temps au taquet, et au lieu de me contenter des données météo de Laurent Romejko, je ferai mieux de filer étudier ma météo sur plusieurs sites et d'évaluer une statistique éolienne afin de gérer au mieux mon avance. En tout cas, ce ne sont pas les prochaines heures qui me verront battre le record de distance, à la rigueur, un record absolu de sur place. Heureusement que les courants n'entrent pas en jeu, sinon, je serai de retour en terre australienne !!!

Depuis quelques jours, suite aux articles postés sur Globepharma, mais aussi sur les sites du YCB, de l'APOC, et de Douce Folie 2 (placés en liens sur votre gauche), de nouveaux amis se sont fait connaître... Je ne dispose que de leurs pseudos "régate" mais j'apprécierai qu'il s'identifie un peu plus afin de les intégrer pleinement et avec humour à l'odyssée que nous vivons. Lorsque je les ai accepté, mon plan d'eau s'est illuminé comme une guirlande et ce qui est absolument génial, c'est que la majorité navigue dans mon voisinage... Cette proximité me rappelle les longs bords de près sur Ramsgate, les surfs sous spi des islandais..... Bref, cela redonne de l'intérêt puisque le 1er objectif sera de leur mettre quelques milles dans la vue avant de repointer mon nez vers les Mimo, Ricoud et Mimille....

Je pense que ce soir et demain, au vue de la fête qui nous attend, peu d'entre nous zyeuterons sur la map, à baigner dans le champagne et le foie gras... En attendant, bonne année 2009 et pour ceux qui passeront l'antéméridien cette nuit, je vous souhaite 2 fois une excellente année 2009.

@ l'année prochaine pour les nouveaux pointages.

Retour à l'accueil