Depuis quelques semaines, je suis devenu membre de l'APOC, organisation légitime qui m'a été présentée au cours du défi des ports de pêche qui s'est déroulé à Boulogne du 23 au 28/05 2007.

On m'avait prévenu, l'APOC (Association des Plaisanciers Ouvreurs de Coques), basée du côté anglais de la France (Paimpol, Lézardrieux, Loguivy), fut créée dans l'objectif d' "Echanges et soutiens entre plaisanciers avec une sympathie particulière pour les talonneurs de roches et autres tâteurs d'obstacles n'ayant rien à faire là."  Voilà l'objet de l'asso tel qu'il est paru au journal officiel.

Ayant touché une fois dans ma vie un banc de sable boulonnais ( le banc toulet ) sur un voilier mythique "Douce Folie 2" grâce à la technique à la barre d'un personnage dont je tairai le nom, je me suis rapproché de cet équipe de francs gaulois, dont la maitrise sur l'eau n'a d'égale que leur équilibre sur terre après un passage au bar d'Alain.

Tout ça pour dire que, quand les bretons ont débarqué, ils m'ont entraîné dans une spirale vertigineuse; une sorte de chute ascensionnelle, où le "spiritus" et le "corpus" doivent demeurer "sana" quelques soient les sévices inquisitoriaux infligés;  Et au crépuscule de l'évènement qui me les a fait connaître, je suis devenu vice président à la santé et au régime crétois. Est ce à dire que j'ai tenu le choc et me suis montré digne de ces hommes... du tout. Je les ai épuisé. Mais ce statut me confère certaines responsabilités auprès de mes corréligionnaires, un suivi constant de leurs organismes athlétiques, puisque ces hommes responsables et pères de famille, affichent une tendance à un fervent éthylisme religieux, fidèle au  précepte latin: In vino véritas. Et ces hommes aiment cette vérité, celle qui vous fait toucher du doigt votre humanité, votre faiblesse, votre âge lorsqu'au détour d'un chenal vous "poker" un banc ou un rocher que vous avez omis de noter sur votre carte marine. Cette bêtise qui vous vaut toute cette chaude amitié, cette franche camaraderie, qui rassure ceux qui ont déjà touché, se sentant ainsi moins seuls  et  satisfait ceux pour qui cela n'arrivera jamais (quoi que... ne disons jamais: "fontaine, je ne boirai pas de ton eau", un contenair a vite fait de croiser votre route, un octopuss géant aussi (penser au Capitaine Nemo et plus proche de nous à Pirates des caraïbes))

Bref, tout ça pour dire que je suis heureux et fier d'être entré au sein de ce groupuscule, amis fidèles de Rabelais et d'E.A.Poe, de Heineken et de Bacchus.

Sur la photo, vous pourrez reconnaître de gauche à droite, des membres éminents de cette association:

- Yann dit le Glaucome, vice président
- Pascal dit Crayon, Trésorier-Payeur Général comme l'eu nommé notre bon roi Louis le XIVème
- Erwan dit la Cruche (on se demande pourquoi), vice président également
- Gildas dit le Copeau, Président à vie et si vous n'êtes pas d'accord, on s'en fout, c'est comme ça.


Retour à l'accueil