2011 - RB10Voici le récit des heureux participants de la route du beaujolais.

 

Le vendredi soir, le YCB accueillait les anglais qui avaient eu le courage de traverser la Manche en ce milieu de Novembre. Les 1ers voiliers de la couronne pointent leur étrave dans le port boulonnais vers 15h et les bateaux amarrés, les équipages douchés, ceux ci pointent le bout de leur nez au bar du club. Ces retraités sirotent tranquillement quelques bières et déjà quelques verres du nouveau cru en attendant les membres du club qui finissent leurs 35h.

 

L'atmosphère est particulièrement enjouée lorsque les protagonistes de la soirée se retrouvent, l'ambiance devient vite chaude et la piste de danse est déjà envahie, tandis que sur les tables dressées pour l'occasion, on trouve un florilège de mets mettant les papilles en émoi. Le groupe de rock de Bruno "Rock Book" complète parfaitement la toile de cette soirée et entraîne rapidement les joyeux fêtards. La nuit se prolonge ainsi jusqu'à ce que les corps épuisés se trainent jusqu'aux alcôves navales.

 

Le réveil est un peu difficile ce samedi 19/11. Heureusement, la distance séparant Boulogne de Douvres n'est pas infranchissable et puis, pour les plus fatigués, il y a le moteur...

 

Français et Anglais se retrouvent donc sur les pontons prêts à rejoindre le RCPYC (Royal Cinque Port Yacht Club) pour 3h de nav'.

 

Sur Amadeus, le choix tactique est simple. Il est prévu 2h de pétole, alors on fera 2h de moteur afin d'être sûr d'arriver avant la nuit.

 

Sur Athéna, on se sent l'âme sportive et malgré les 5 à 8 noeuds de vent, c'est une nav' sous spi qui se profile pour l'équipage. Dans ces conditions, ils arrivèrent sur Douvres à la nuit tombée, mais les sensations de cette traversée demeurent inénarrables... elles pourraient se résumer ainsi: TROP FUN !!

 

2011 - RB1

 

La soirée sur Douvres est so British et aux dires de certains, le cru 2011 restera longtemps dans l'esprit des anglais... Mais ce qui se passe à Douvres, reste à Douvres et je ne citerai que le repas composé de boeuf cuit et de gros petits pois. Pour le reste, consultez l'album photos situé à votre droite...

 

Dimanche matin, il faut penser à rentrer et après un petit déjeuner très anglais: saucisses, bean, eggs, bacon, toasts... les estomacs sont bien calés pour affronter le bleu infini qui s'étend devant eux.

 

Mais le week end fut dur pour tout le monde et même sur Athéna, sous 8 noeuds de vent, avec une mer d'huile, c'est le moteur à explosion qui est préféré au moteur humain.

 

Voilà, ainsi s'achève cette nouvelle édition de la route du beaujolais. Le YCB et le RCPYC ont renoué des liens d'amitié chers à tous et nous vous convions pour l'année prochaine.

 

En attendant, vous pouvez toujours aller sur le site du YCB, du RCPYC et prochainement je vous donnerai les dates de l'assemblée générale du club.

Retour à l'accueil